06.12.2017, 00:01

Quatre mots, mais un vrai enjeu théologique

Abonnés
chargement
Les chrétiens devront peut-être modifier leurs habitudes  en récitant le «Notre Père».

 06.12.2017, 00:01 Quatre mots, mais un vrai enjeu théologique

Par sdx

ÉGLISES CHRÉTIENNES Faut-il changer un passage du «Notre Père» pour une question de traduction?

Ce n’est qu’un tout petit bout de phrase. Quatre mots, en tout et pour tout. Mais ce changement de formulation touche le «Notre Père», la prière fondamentale de tous les chrétiens, catholiques, protestants et orthodoxes, celle que Jésus a enseignée à ses disciples.

A partir de Pâques 2018, à la sixième demande de la prière, les fidèles francophones ne devraient...

Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !
Top