13.10.2017, 16:00

Pantographe, Amar, LAC: l'avenir flou des lieux culturels alternatifs

Abonnés
chargement
A Moutier, Neuchâtel ou La Chaux-de-Fonds, l'avenir des lieux culturels de la région est incertain.

 13.10.2017, 16:00 Pantographe, Amar, LAC: l'avenir flou des lieux culturels alternatifs

Squats et ex-squats Contraint de quitter Moutier, le Pantographe lorgne sur des bâtiments près de Saint-Ursanne pour ses activités culturelles alternatives. A Neuchâtel, L'Amar cherche aussi des solutions. Le LAC semble mieux loti à La Chaux-de-Fonds.

Cela faisait quinze mois que l’équipe du Pantographe recherchait un nouveau logement. Quinze mois que ce «collectif pour la culture» avait été contraint de quitter son quartier général à Moutier, une friche industrielle appartenant à Tornos SA.

Ce départ avait tourné la page de dix ans d’occupation, plusieurs centaines d’événement organisés et d’artistes accueillis en résidence. 

Depuis, le Pantographe vivote. Hébergé par La Cantine à Delémont depuis juin 2016, il n’a cessé de chercher un autre bâtiment abandonné à...

Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !

À lire aussi...




NEUCHÂTELL’Amar prend ses quartiers d’hiver à La CoudreL’Amar prend ses quartiers d’hiver à La Coudre

Top