07.12.2017, 12:10

Face à la baisse de la contribution, il faut réduire le nombre de pasteurs neuchâtelois

Abonnés
chargement
Les protestants qui fréquentent les temples neuchâtelois (ici celui du Locle) sont en constante diminution.

 07.12.2017, 12:10 Face à la baisse de la contribution, il faut réduire le nombre de pasteurs neuchâtelois

Eglise réformée L'Eglise réformée neuchâteloise n'a pas d'autre choix que de réduire ses effectifs. Vu son budget 2018, fortement déficitaire, et la baisse de la contribution ecclésiastique, elle devra retrancher 2,75 postes de pasteurs dans les paroisses. Mais uniquement au gré des départs naturels, rassure le Conseil synodal.

«Nous ne mettons personne à la porte.» C’est donc bien au gré des départs naturels que l’Eren (Eglise réformée évangélique neuchâteloise) compte réduire de 2,75 unités le nombre de postes pastoraux en paroisses. Le Synode en a pris la résolution mercredi à Montmirail, lors de sa session de fin d’année. Une session durant laquelle il a aussi accepté...

Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !

À lire aussi...

ÉGLISES CHRÉTIENNESQuatre mots, mais un vrai enjeu théologiqueQuatre mots, mais un vrai enjeu théologique

RÉFORMÉS NEUCHÂTELOISIls osent dire qu’ils sont croyantsIls osent dire qu’ils sont croyants

Top