13.05.2017, 00:01

L’horlogerie n’avait jamais vu ça

Abonnés
chargement
La vitrine de la Red-ox, dont on peut voir les pièces et le produit fini, se trouve à l’entrée du MIH jusqu’à fin juin.

 13.05.2017, 00:01 L’horlogerie n’avait jamais vu ça

INÉDIT Des apprentis séduisent les patrons et forcent les portes du MIH.

Autant le dire tout de suite: ça ressemble à un «feel-good movie». A la neuchâteloise, puisque l’histoire, vraie, se passe dans l’horlogerie.

En 2015, une classe d’apprentis électroplastes (les spécialistes du traitement de surface), de l’école technique du Cifom au Locle, décide de créer sa propre montre, pour immortaliser ses trois ans d’études. Ils sont dix. Deux d’entre eux ne...

Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !
Top