Union Neuchâtel
 07.12.2017, 00:01  

Une belle performance collective offre à Union Neuchâtel la victoire à Lucerne

Abonnés
chargement
Brian Savoy a été désigné meilleur joueur d’Union face à Swiss Central.

 07.12.2017, 00:01   Une belle performance collective offre à Union Neuchâtel la victoire à Lucerne

BASKETBALL Les Neuchâtelois s’imposent 86-62 face à Swiss Central et remontent au 4e rang.

A Lucerne, Union Neuchâtel a fait le job. Et de fort belle façon. Si les Neuchâtelois ont toujours perdu face au «big four» (Monthey, Genève, Fribourg et Lugano, autrement dit les demi-finalistes du dernier championnat), ils ont battu tous leurs autres adversaires.

Cela s’est produit une nouvelle fois hier soir dans la salle Maihof. Swiss Central a dû...

A Lucerne, Union Neuchâtel a fait le job. Et de fort belle façon. Si les Neuchâtelois ont toujours perdu face au «big four» (Monthey, Genève, Fribourg et Lugano, autrement dit les demi-finalistes du dernier championnat), ils ont battu tous leurs autres adversaires.

Cela s’est produit une nouvelle fois hier soir dans la salle Maihof. Swiss Central a dû plier sans contestation possible (86-62) face à un adversaire qui dispose d’un effectif global indiscutablement supérieur. En difficulté sous les panneaux, surtout en début de rencontre (beaucoup trop de rebonds offensifs concédés), les Neuchâtelois ont su compenser par d’autres qualités: l’explosivité, la combativité ou encore l’adresse à trois points.

Annonce imminente

Qui plus est, leur manque de centimètres actuel devrait être rapidement relégué aux oubliettes. Selon nos informations, l’annonce de l’arrivée d’un renfort étranger impérial dans la raquette devrait être imminente...

Mais même dans les conditions actuelles, Union Neuchâtel se débrouille fort bien. Les progrès sont réels à chaque sortie, qu’il s’agisse de l’alchimie globale ou de la gestion de la rencontre. «Je suis vraiment très satisfait de ce que nous avons montré», apprécie le coach Vladimir Ruzicic. «Nous avons fait réellement un bon travail.»

Le jeune Genevois Killian Martin, à sa première saison chez les pros et qui a été aligné durant plus de dix minutes, n’en disconvient pas. «Nous sommes sur une bonne lancée et nous avons signé une belle victoire collective.»

Ce n’est rien de le dire, tant les Neuchâtelois à avoir tiré leur épingle du jeu sont nombreux. Tayloe Taylor (le nouveau top-scorer), Spencer Parker (l’ancien top-scorer) et Brian Savoy ont tous trois inscrit 18 points Andre Williamson – déjà brillant lors du dernier match face à Pully Lausanne – a réussi un double-double (13 points inscrits et 13 rebonds captés)... «Je suis aussi très content des performances de Cédric Mafuta et Mikaël Maruotto», ajoute le coach. En fait, personne n’a démérité, même quand tout ne semblait pas aller de soi.

Jeu rapide, défense de fer

En effet, pendant une quinzaine de minutes Swiss Central s’est accroché. «Nous avons eu du mal à arrêter leur intérieur Eric Thompson», reconnaît Killian Martin. «Mais après, quand on a trouvé la solution, avec la qualité de tireurs que nous avons, cela a été superbe. Pour moi, en tout cas, il s’agit d’un formidable apprentissage.» Le coach prolonge: «Sans oublier notre capacité à accélérer le jeu et notre défense de fer».

La manière et les points. Le mélange idéal. Car cette victoire pourrait valoir très cher pour la suite de la saison. A une journée de la fin du premier tour, Union reprend à Massagno la quatrième place au classement. «Il faut que nous la conservions», ordonne Vladimir Ruzicic. En accueillant samedi Winterthour, avant-dernier du classement, ce devrait être chose faite.

Ainsi Union Neuchâtel disputerait le quart de finale de la Coupe de la Ligue à domicile. Sans doute face à Massagno pour de chaudes retrouvailles...

Swiss Central - Union Neuchâtel 62-86 (19-21 16-23 16-22 11-20)

Maihof: 200 spectateurs.

Arbitres: Novakovic, Hüsler et Mazzoni.

Swiss Central: Chatman (14), Kairavicius (6), Thompson (19), Lehmann (11), Plüss (8); Stallkamp (0), Morandi (0), Mandic (1), Zoccoletti (3), Birboutsakis (0).

Union Neuchâtel: Parker (18), Taylor (18), Savoy (18), Monteiro (5), Williamson (13); Mafuta (0), Colon (2), Maruotto (10), Jovanovic (0), Martin (2).

Notes: Swiss Central sans Tomic ni Fankhauser (blessés). Union sans Fongué (blessé) ni Osmanaj (études). Chatman et Taylor portent le maillot de top-scorer. 32’10’’: faute technique sifflée à Maruotto. Eric Thompson et Bryan Savoy sont désignés meilleur joueur de chaque équipe.

En chiffres: Swiss Central réussit 21 tirs sur 70 (30%), dont 16 sur 40 (40%) à deux points et 5 sur 30 (16,7%) à trois points, ainsi que 15 lancers francs sur 24 (62,5%); 38 rebonds (18 offensifs et 20 défensifs), 10 passes décisives, 10 balles perdues. Union Neuchâtel réussit 34 tirs sur 63 (54%), dont 23 sur 39 (58,9%) à deux points et 11 sur 24 (45,8%) à trois points, ainsi que 7 lancers francs sur 8 (87,5%); 44 rebonds (10 offensifs et 34 défensifs), 16 passes décisives, 18 balles perdues.

Au tableau: 5e: 10-7; 10e: 19-21; 15e: 26-31; 20e: 35-44; 25e: 45-60; 30e: 51-66; 35e: 58-74.


Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !
Top