13.11.2017, 00:01  

Le NUC remporte un derby à émotions

Abonnés
chargement
La Neuchâteloise Tiana Dockery (en orange) a utilisé sa puissance et sa ruse pour prendre à défaut  Elena Kountoura et le bloc franc-montagnard.

 13.11.2017, 00:01   Le NUC remporte un derby à émotions

VOLLEYBALL - Même amoindries, les Neuchâteloises ont disposé, hier en quatre sets, d’un fébrile VFM.

Plus d’une année que le NUC attendait ce moment. Vaincues lors des trois rendez-vous la saison passée, les pensionnaires de la Riveraine ont réparé cette «erreur», hier, en maîtrisant VFM en quatre sets (11-25 25-18 26-24 26-24). «Nous avions besoin des trois points, et les avons obtenus. La mission a été remplie», relevait Ségolène Girard, la meilleure Neuchâteloise...

Plus d’une année que le NUC attendait ce moment. Vaincues lors des trois rendez-vous la saison passée, les pensionnaires de la Riveraine ont réparé cette «erreur», hier, en maîtrisant VFM en quatre sets (11-25 25-18 26-24 26-24). «Nous avions besoin des trois points, et les avons obtenus. La mission a été remplie», relevait Ségolène Girard, la meilleure Neuchâteloise sur le terrain.

Ce succès permet aux filles de Silvan Zindel de renouer avec le succès après deux défaites le week-end dernier contre Volero Zurich et Guin. Surtout, Mandy Wigger et ses copines ont évité de se faire davantage distancer par le top-4. «Mais la victoire n’était pas évidente, car nous l’avons acquise dans des circonstances difficiles», tenait à souligner l’entraîneur du NUC. «Il était important de montrer que nous étions capables de gagner sans Cassidy Pickrell (réd: l’Américaine est blessée au coude gauche).»

Pour les Franc-Montagnardes en revanche, la situation devient préoccupante avec un sixième revers consécutif concédé en championnat. «Nous avons disputé un bon match qui a hélas tourné en faveur du NUC», regrettait le président Loïc Chapuis. «Nous avons manqué d’expérience dans les moments décisifs, mais les filles ont travaillé dur. La victoire va tantôt nous sourire, je reste confiant.»

Neuchâteloises à réaction

Indécis et équilibré, ce premier derby de la saison aura réservé son lot d’émotions. Les deux formations se seront rendu coup sur coup, en particulier lors d’un troisième et quatrième set âprement combattus et finalement remportés 26-24 par le NUC.

Mais ce premier affrontement aura surtout été marqué par un grand nombre de déchets techniques entre deux équipes qui se cherchent encore leurs marques sur le terrain. «Je ne sais pourquoi, mais nous étions stressées notamment en début de match», admettait Ségolène Girard.

A côté de leurs baskets, les Neuchâteloises ont encaissé cinq points d’entrée sans jamais pouvoir revenir dans cette première manche à sens unique. «Comme souvent depuis le début de saison, nous avons su réagir en équipe», souriait la jeune Elisa Suriano, préférée comme le week-end dernier à Chiara Petitat et Lea Romaneschi. Dotée d’un service de haute facture, l’attaquante de 16 ans a fourni une nouvelle prestation prometteuse, ponctuée de 11 points.

Malmené, le NUC a pu compter sur son ailière américaine, Tiana Dockery, et sa centrale jurassienne pour prendre les choses en choses en main dans la deuxième manche. Encore menées 13-15, les Neuchâteloises ont serré les rangs pour renverser la situation et égaliser à une manche partout (25-18).

Vers un week-end chargé

Désormais cinquièmes au classement avec 10 points, Tabea Dalliard et ses coéquipières auront une belle occasion de revenir au sprint sur le top-4. Les Neuchâteloises se déplaceront samedi chez le quatrième, Kanti Schaffhouse (14 unités) samedi, avant de se rendre à Cheseaux le lendemain.

De son côté, VFM accueillera Lugano, vendredi soir aux Breuleux, avec l’espoir de stopper l’hémorragie. Deux jours plus tard, les Taignonnes s’en iront défier les Bâloises de Aesch, dauphin de Volero Zurich, dans leur antre.

NUC - VFM 3-1

Riveraine: 530 spectateurs.

Arbitres: Wiederkehr et Mme Milos.

NUC: Suriano (11), Girard (13), Bergren (7), Dockery (22), Halter (7), Wigger (cap., 7); Dalliard (libéro); Petitat (0), Staffelbach (0), Romaneschi (1).

VFM: Kronenberg (7), Zaloznik (15), Kountoura (5), Strizak (11), Sulser (6), Buchwalder (cap, 11); Donzé (libéro); Rebetez (1), Gerber (0), Rothenbühler (0).

Notes: Le NUC joue sans Pickrell ni Troesch (blessées); VFM au complet. Wigger et Strizak portent le maillot de top-scorer. Girard et Zaloznik sont désignées meilleure joueuse de chaque équipe. Durée de match: 1h52’ (20’24’38’30’).

au filet

Silence radio Comme annoncé dans nos colonnes, le staff et joueuses de VFM ne se sont pas exprimés dans les médias. Au vu du résultat comptable, pas sûr que ce soit la meilleure solution pour «faire grandir» les filles de Romeu Filho.

Concurrence Disputé en même temps que le barrage de l’équipe de Suisse contre l’Irlande du Nord, le derby a réuni 530 spectateurs à la Riveraine. Pour ne rien rater, ces derniers ont été informés du résultat du match lors de chaque arrêt de jeu par le speaker.


Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !
Top