06.10.2017, 17:45

Des poutrelles dans la cuisine de la Navigation pour éviter l'effondrement de la place du Port

Abonnés
chargement
Les étais dans la cuisine de Cap Gourmand assure la stabilité de la place du Port.

 06.10.2017, 17:45 Des poutrelles dans la cuisine de la Navigation pour éviter l'effondrement de la place du Port

Neuchâtel Pour permettre l'installation de la tente géante (4000 m2) de NewPort Expo, il faut renforcer le plafond de la cuisine de Cap Gourmand. Trois poutres métalliques soutiennent le secteur de la place qui s'est affaissé en 2015.

Cette année encore, il a fallu renforcer le plafond de la cuisine de Cap Gourmand pour accueillir, juste au-dessus de la tête des cuisiniers, la tente géante de NewPort Expo. Trois poteaux métalliques sont fixés depuis jeudi au fond du laboratoire.

Il aura fallu pour cela démonter le faux plafond, puis reboucher sommairement ce chantier afin que la...

Cette année encore, il a fallu renforcer le plafond de la cuisine de Cap Gourmand pour accueillir, juste au-dessus de la tête des cuisiniers, la tente géante de NewPort Expo. Trois poteaux métalliques sont fixés depuis jeudi au fond du laboratoire.

Il aura fallu pour cela démonter le faux plafond, puis reboucher sommairement ce chantier afin que la poussière ne recouvre pas les fourneaux. C’est la troisième année de suite que cette opération est menée dans ce local qui fournit notamment les repas à la Société de navigation sur les lac de Neuchâtel et de Morat (LNM) et au King du Lac.

Danger écarté

Le problème était apparu au grand jour en 2015, lors du stationnement d’un véhicule – trop – lourd à l’angle sud-ouest de la place du Port, rappelle l’ingénieur communal Antoine Benacloche. Des catelles du plafond de la cuisine n’avaient pas résisté à la surcharge. Afin d’écarter tout danger en surface, des gabions (caisses grillagées emplies de pierres), aménagés en bancs publics, ont été placés sur la place depuis cet incident. Ceci afin d’empêcher tout véhicule d’y stationner ou d’y circuler.

Mais la présence provisoire des gabions empêche l’installation de la tente de quelque 4000 m2.  D’où le recours aux étais dans la cuisine de Cap Gourmand, lorsque les gabions sont enlevés. «Pour minimiser les risques, nous favorisons les appuis aux extrémités de la place», indique l’ingénieur communal. Pour qui, il n’existe aucun danger d’affaissement: «En pleine activité, la charge de la tente de NewPort Expo ne dépasse pas les 500 kg/m2». Soit la moitié de la charge admise par les critères de construction (réd: voir infographie ci-dessous).

Dalle de transition

Sans intervention, le risque d’effondrement est toutefois bien réel. Une fissure est apparue en surface de la place du Port, à la limite entre le terrain naturel (côté poste) et le mur porteur du parking. Ce phénomène de tassement du terrain (cause de la fissure) s’explique par l’absence d’une dalle de transition permettant de limiter, voire d’éviter, cette déformation.

«Le tassement est un phénomène normal. Mais là, c’est trop prononcé!», relève l’ingénieur communal. La place du Port mérite une attention particulière, car elle dévoile d’autres points faibles. «Notamment vers La frite vagabonde. Mais cette zone n’est pas soumise à de fortes charges», rassure Antoine Benacloche. Il rappelle que, par mesure de précaution, il avait fallu par le passé retirer le bassin des phoques qu’avait installé à cet endroit le cirque Knie.

40'000 repas

Les travaux de mise en conformité sur la partie ouest de la place du Port devraient être menés en parallèle avec le chantier de rénovation de la cuisine de Cap Gourmand. «Il faut enlever cette dépression vers la poste, car elle ne peut que s’aggraver avec le temps», note l’ingénieur communal.

Les travaux doivent être entrepris cet hiver. Cela empiétera en partie sur le début de la saison 2018 de la LNM. «C’est dommage, car 2017 a été une très belle année sur ce plan-là. Nous avons servi 40'000 repas, dont 2000 durant la Fête des vendanges», se réjouit Jean-Luc Rouiller, directeur de la Navigation et de Cap Gourmand.

 


Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !
Top