14.11.2017, 15:34  

Pilote condamné pour un accident aux Eplatures, à La Chaux-de-Fonds

Abonnés
chargement
1/8  

 14.11.2017, 15:34   Pilote condamné pour un accident aux Eplatures, à La Chaux-de-Fonds

Aviation - Un pilote qui, en 2010, avait précipité son avion sur un bloc de béton en bout de piste à l'aéroport des Eplatures, à La Chaux-de-Fonds, a été reconnu coupable de lésions corporelles graves par négligence, entrave par négligence à la circulation publique et mise en danger par négligence.

Le Ministère public de la Confédération a condamné un pilote qui s’était rendu coupable de négligence en janvier 2010, provoquant un accident sur une piste de l’aéroport des Eplatures à La Chaux-de-Fonds.

Ce jour-là, en début d’après-midi, le commandant de bord d’un aéronef à moteur, Beechcraft KingAir, soit un avion d’affaires bi-turbopropulseur de huit places, s’apprêtait à s’envoler...

Le Ministère public de la Confédération a condamné un pilote qui s’était rendu coupable de négligence en janvier 2010, provoquant un accident sur une piste de l’aéroport des Eplatures à La Chaux-de-Fonds.

Ce jour-là, en début d’après-midi, le commandant de bord d’un aéronef à moteur, Beechcraft KingAir, soit un avion d’affaires bi-turbopropulseur de huit places, s’apprêtait à s’envoler pour Dole (France), avec trois passagers à bord.

Avion détruit, passagers gravement blessés

Alors que les conditions météorologiques étaient bonnes (visibilité, température et vent), que la piste était sèche et dégagée et que l’aéronef, y compris son système de roulage et de freinage ne présentaient aucun défaut technique, le pilote avait effectué de manière négligente la manœuvre de décollage, précipitant l’aéronef sur le bloc de béton supportant le système d’atterrissage aux instruments (ILS) situé en bout de piste.

Suite à cette violente collision, le pilote subissait un traumatisme crânien, une plaie au visage et des côtes enfoncées. Deux de ses passagers étaient gravement blessés aux jambes, l’un d’eux a dû subir plusieurs opérations et greffes de peau. Les occupants de l’aéronef avaient été extraits de l’épave par les secours alors que du carburant s’écoulait des ailes, et de la fumée s’échappait du côté droit de l’appareil.

Cette collision a causé la destruction quasi-totale de l’aéronef, la destruction de la partie nord de la structure pour le système d’atterrissage aux instruments, l’endommagement du véhicule automobile parqué à proximité et la pollution de 70m3 de terrain par quelque 800 litres de kérosène.

Imprudence et négligence

Le Bureau d’enquête sur les accidents d’aviation a conclu dans son rapport que ni les conditions météorologiques ni l’état de la piste n’ont influencé l’accident, que l’appareil ne présentait aucune défectuosité ayant pu contribuer ou provoquer l’accident. Le pilote était titulaire de la licence adéquate. En revanche, il n’avait qu’une faible expérience sur ce type d’appareil.

Plus grave, le juge a retenu que le prévenu a violé son devoir de prudence à plusieurs reprises. Il lui est notamment reproché d’avoir délégué la préparation du vol, alors que cette tâche lui incombait, et d’avoir agi de manière superficielle, en arrivant sur le tarmac au dernier moment, après les passagers.

Entrepreneur retraité

Retraité après une carrière d’entrepreneur, le pilote a arrêté le pilotage six mois après l’accident et, faute d’avoir effectué les heures de vol nécessaires, a perdu ainsi sa licence. Il a été reconnu coupable de lésions corporelles graves par négligence, entrave par négligence à la circulation publique, mise en danger par négligence, et a été condamné à une peine pécuniaire de 120 jours-amende à 160 francs avec sursis, le délai d’épreuve étant fixé à deux ans. Il devra en outre s’acquitter, en plus de la peine avec sursis, d’une amende de 3800 francs, ainsi que les frais de la procédure, à hauteur de 35'000 francs. 


Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !
Top