15.11.2017, 06:30  

Les villes des Montagnes neuchâteloises ont souci pour leur hôpital

chargement
Les conseils généraux du Locle et de La Chaux-de-Fonds en séance hier soir à l'aula de l'Ecole technique du Locle.

 15.11.2017, 06:30   Les villes des Montagnes neuchâteloises ont souci pour leur hôpital

Politique - Les deux conseils généraux de La Chaux-de-Fonds et du Locle réunis ont voté mardi soir un arrêté qui demande au Grand Conseil neuchâtelois de pousser le Conseil d'Etat sur le dossier hospitalier.

Réunis mardi soir, les deux législatifs des villes de La Chaux-de-Fonds et du Locle se sont prononcés en fin de soirée sur un projet d’arrêté interpartis et intercommunal, demandant par la voie d’une initiative communale que le Grand Conseil neuchâtelois réclame du Conseil d’Etat «d’expliquer comment et quand au Travers de ses actes il entend mettre en œuvre l’initiative acceptée par le peuple». Il a été très largement accepté, sans opposition mais avec quatre abstentions.

Pour les élus du Haut, «le Conseil d’Etat n’a pris encore aucune mesure apte à réellement satisfaire les initiants». A lire le développement de l’arrêté, «le démantèlement de l’hôpital des Montagnes se poursuit inexorablement et des investissements importants continuent d’être apportés sur le seul site du Littoral».

Parmi la dizaine de points cités sur le sujet, le transfert dès le 1er janvier de la consultation d’angiologie (médecine vasculaire) de La Chaux-de-Fonds à Neuchâtel, le démantèlement du service d’endoscopie (fraîchement rénové) du site de La Chaux-de-Fonds sur Pourtalès encore, la sous-occupation des blocs opératoires de La Chaux-de-Fonds et des transferts sur ceux de Neuchâtel surchargés. Il semblerait que le centre du sein installé récemment à La Chaux-de-Fonds pourrait aussi être menacé.


Top