07.12.2017, 01:06

50 ans de carrière cette année

Abonnés
chargement
A l’occasion de Noël, Alain Morisod et ses Sweet People présentent,  sur scène, son tout nouvel album.

 07.12.2017, 01:06 50 ans de carrière cette année

NEUCHÂTEL Alain Morisod revient avec un nouvel album pour Noël.

La larme à l’œil, ses fans avaient cru comprendre que sa tournée 2016 sonnait le glas de ses cinquante années de carrière. Et pour de vrai, cette fois. Pourtant, Alain Morisod et ses Sweet People ont commencé, samedi dernier, à sillonner, pour la 43e fois, la Suisse romande, et même l’Alsace.

Question de perpétuer la tradition de leur tournée de...

La larme à l’œil, ses fans avaient cru comprendre que sa tournée 2016 sonnait le glas de ses cinquante années de carrière. Et pour de vrai, cette fois. Pourtant, Alain Morisod et ses Sweet People ont commencé, samedi dernier, à sillonner, pour la 43e fois, la Suisse romande, et même l’Alsace.

Question de perpétuer la tradition de leur tournée de Noël. Tournée qui comptabilise dix-neuf concerts en tout juste dix-neuf jours. Dans cette course effrénée de fin d’année, la formation n’omettra toutefois pas de faire halte à Neuchâtel et à La Chaux-de-Fonds.

«Les vieux artistes parlent toujours de tournée d’adieux, il ne faut pas les prendre au sérieux», rigole Alain Morisod. Qui se souvient avoir fait, en l’occurrence, ses premiers adieux, justement, en... 1976 déjà. Lui qui célèbre, cette année, ses cinquante ans d’une carrière plus que remplie.

Lors de notre rencontre, il évoque son nouvel album, 57e du nom. Celui qu’il offre à l’oreille et au cœur du public en cette fin d’année. Son titre? «La route m’a donné rendez-vous». Du haut de ses 74 ans, Alain Morisod, qui n’a rien perdu de sa verve, le qualifie de «changement dans la continuité». Pas surprenant donc, que cette nouvelle compilation tienne du patchwork.

Côté face, douze nouveaux titres. Côté pile, une balade entre tubes et standards revisités, oscillant entre années soixante et 80. Et question de tenir le tout en équilibre, les coups de cœur, plus ou moins mélancoliques, de l’ensemble uni que forment Alain Morisod & Sweet People depuis si longtemps. Aussi en filigrane, ressurgit une note du passé. Forcément nostalgique. Pourquoi, alors, ne pas ressortir les vieux vinyles, question de retrouver le bon morceau? Celui qui nous a fait vibrer, frémir ou pleurer? Qu’à cela ne tienne. Un juke-box géant trônera sur les scènes des lieux de concerts, offrant au public le choix des titres.

Seul s’en va Jean-Jacques Egli

Lorsque le rideau s’ouvrira à Neuchâtel, seul Jean-Jacques Egli, acolyte d’Alain Morisod depuis 47 ans, ne sera pas sur la scène. Lui seul, a choisi de faire ses adieux. Quoique... des fois qu’il ne s’agisse que d’une pause, Alain Morisod ne l’a pas remplacé. Aussi le chanteur genevois poursuit-il sa route avec ses trois autres compères: Mady Rudaz, Fred Vonlanthen et l’éternel «invité surprise» Julien Laurence. Route sur laquelle le public leur donne invariablement rendez-vous.

Alors gageons que cette tournée 2017 n’y mettra pas un terme. «Tant que notre public viendra nous écouter, nous continuerons à chanter», glisse Alain Morisod. Reste à espérer, cette fois, que le chanteur, qui continue pour l’heure, à remplir des salles entières, ne se la joue pas farceur. florence veya

INFO +

Concerts dans le canton:

Le 14 décembre au temple du Bas, à 20h, à Neuchâtel, billetterie au théâtre du Passage (032 717 79 07); le 22 décembre à La Chaux-de-Fonds, à 20h, à la Salle de Musique. Billetterie de la Ville (032 967 60 50).

Renseignements sur: www.morisod.com


Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !
Top