15.10.2017, 15:30  

Belle croissance en perspective en 2018

chargement
Bonne nouvelle pour l'économie neuchâteloise en 2018 (ici la société Celgene à Boudry) Archives Richard Leuenberger

 15.10.2017, 15:30   Belle croissance en perspective en 2018

Economie neuchâteloise - Le canton de Neuchâtel devrait afficher la deuxième plus forte croissance économique de Suisse l'an prochain, à en croire l'institut BAK Economics. Avec un taux de 3,4%, il ne serait devancé que par Bâle-Ville, autre entité cantonale à vocation industrielle.

La perspective ne manque pas de réjouir le conseiller d'Etat neuchâtelois en charge de l'économie Jean-Nathanaël Karakash, qui s'exprimait dans "Le Matin Dimanche", l'hebdomadaire publiant en primeur des statistiques de l'institut de recherches conjoncturelles bâlois à paraître jeudi prochain.
«Cela fait plusieurs mois que nous enregistrons à Neuchâtel, et plus largement dans l'Arc jurassien, des signes très positifs, en particulier venant du tissu industriel», note le ministre. «Cette reprise intervient après deux ou trois années particulièrement difficiles, marquées notamment par le choc du franc fort.»

Baisse du chômage

Autre fait réjouissant mentionné par Jean-Nathanaël Karakash, le chômage qui baisse. Le canton de Neuchâtel a même laissé le mois dernier, la palme du taux de chômage le plus élevé du pays au canton de Genève, avec 5,1% de la population active pour le premier contre 5,2% pour le second (avec une moyenne nationale de 3%).
Selon BAK Economics, le demi-canton de Bâle-Ville devrait afficher un taux de croissance de son produit intérieur brut (PIB) de 3,8% l'an prochain. Neuchâtel, deuxième avec un coefficient de 3,4%, sera suivi à en croire les prévisionnistes rhénans par Zoug et le demi-canton d'Obwald (3% chacun).
Les autres cantons romands devraient connaître une croissance inférieure à 3%, entre 2,2% pour le Valais et 2,6% pour Vaud. Jura, Genève et Fribourg se classent entre les deux, avec des taux respectifs de 2,4%, 2,3% et 2,3%

ATS

Top