15.11.2017, 00:01  

Un soldat blessé par balles alors qu’il déserte au Sud

Abonnés
chargement
Le colonel Roh Jae-cheon s’est exprimé hier en conférence de presse  sur la défection du soldat nord-coréen qui s’est fait tirer dessus.

 15.11.2017, 00:01   Un soldat blessé par balles alors qu’il déserte au Sud

Par le figaro

Un militaire nord-coréen a été blessé par balles par l’armée de son pays alors qu’il s’enfuyait vers le sud, au village frontalier de Panmunjom, ont annoncé lundi les forces sud-coréennes. Le soldat a été récupéré par les Sud-Coréens dans la partie sud de la «zone commune de sécurité» (JSA) à Panmunjom, seul secteur de la Zone démilitarisée où les...

Un militaire nord-coréen a été blessé par balles par l’armée de son pays alors qu’il s’enfuyait vers le sud, au village frontalier de Panmunjom, ont annoncé lundi les forces sud-coréennes. Le soldat a été récupéré par les Sud-Coréens dans la partie sud de la «zone commune de sécurité» (JSA) à Panmunjom, seul secteur de la Zone démilitarisée où les deux armées rivales se font face.

Dans sa fuite, le soldat a été la cible d’une quarantaine de tirs nord-coréens, dont six l’ont blessé. Le Commandement des Nations unies en Corée (UNC), qui surveille le village frontalier de Panmunjom, a relaté hier les circonstances de cette rare défection. Le soldat avait pris une voiture pour foncer vers la frontière lorsqu’une roue s’est détachée, le contraignant à poursuivre sa fuite à pied sous le feu de quatre soldats.

Attraction majeure

«Il est sorti du véhicule et a fui au Sud en traversant la ligne, alors que d’autres soldats lui tiraient dessus depuis la Corée du Nord», a précisé l’UNC dans un communiqué. Après avoir traversé la frontière, il est allé s’abriter près d’un bâtiment. L’état-major interarmées sud-coréen a précisé que le soldat nord-coréen avait été retrouvé dans un tas de feuilles mortes, et récupéré par trois militaires sud-coréens qui s’étaient portés à son secours en rampant.

Un médecin ayant examiné le défecteur héliporté jusqu’à un hôpital a précisé qu’il avait été grièvement touché à l’estomac. «Il présente au moins six blessures par balle et la blessure à l’abdomen est la plus grave», a dit le docteur Lee Cook-Jong aux journalistes. Selon l’agence AP, il a dû subir une opération de plus de cinq heures et est sous-assistance respiratoire.

Il est très rare que des militaires nord-coréens passent au Sud par la «zone commune de sécurité» (JSA) à Panmunjom. Ce lieu est une attraction touristique majeure pour les étrangers visitant la Corée du Sud. Mais les visites guidées n’ont pas lieu le lundi et aucun touriste n’était présent au moment de la défection.

Une enquête est en cours

Le soldat a été retrouvé sans armes. Son uniforme suggère un rang peu élevé dans l’armée nord-coréenne, a noté Suh Wook, directeur en chef des opérations au sein de l’état-major interarmées de la Corée du Sud, ajoutant que les responsables sud-coréens ne savaient pas encore d’où venait le soldat ni quelles étaient ses intentions. Cette défection intervient à un moment particulièrement tendu sur la péninsule, en raison de la poursuite des programmes nucléaire et balistique de la Corée du Nord.

L’armée sud-coréenne a précisé qu’il n’y avait eu aucun échange de coups de feu entre le Nord et le Sud à l’occasion de cette défection, survenue en plein jour vers 16 heures. L’UNC a précisé qu’aucun militaire sud-coréen ou américain n’avait été blessé. Les Nations unies soulignent qu’une enquête concernant cet événement est en cours. le figaro


Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !
Top