16.05.2017, 15:54  

Richemont et Swatch Group dans le top 10 mondial du luxe

chargement
Le groupe genevois Richemont maintient sa 2e place au classement, tandis que le numéro un mondial de l'horlogerie Swatch Group recule à la 6e place.

Horlogerie - Les groupes suisses Richemont et Swatch Group font partie des dix sociétés de luxe les plus solides au monde, estime le cabinet de conseil Deloitte dans un rapport publié mardi. Richemont occupe la 2e place du classement tandis que Swatch Group se trouve au 6e rang.

La Suisse reste un des leaders mondiaux de l'industrie du luxe grâce à sa résilience et à la solidité de ses marques horlogères. Deux groupes helvétiques figurent dans le top 10 mondial: Richemont se classe 2e, tandis que Swatch Group arrive en 6e position.

Avec ces deux sociétés qui excellent dans la haute horlogerie, la Suisse reste l'un des marchés du luxe les plus solides, estime le cabinet de conseil Deloitte dans un rapport publié mardi. Dix sociétés suisses figurent parmi le top 100.

Richemont, Swatch Group et Rolex dominent le marché. Les trois entreprises représentent ensemble 87% des ventes réalisées par les dix firmes helvétiques du top 100 au cours de l'exercice 2015.

Le groupe genevois Richemont maintient sa 2e place au classement, tandis que le numéro un mondial de l'horlogerie Swatch Group a été devancé par le français Kering et recule à la 6e place. Le genevois Rolex conserve de son côté sa 11e place.

Entreprises suisses résistantes

Les ventes des entreprises suisses ont augmenté de 3,6%, tout comme lors de l'exercice 2014. La croissance demeure toutefois inférieure à la moyenne du top 100 (6,8%). Audemars Piguet, qui arrive en 50e position, et Richard Mille, 97e, sont les deux seules sociétés suisses à avoir enregistré une croissance à deux chiffres.

Patek Philippe (40e), Chopard (49e), Breitling (71e), Frédérique Constant (77e) et Franck Muller (80e) sont les autres entreprises suisses à figurer dans le top 100 mondial.

"Cette croissance constante des ventes est un fait remarquable, surtout dans le contexte de la hausse du franc depuis janvier 2015", souligne Karine Szegedi, responsable Mode & Luxe chez Deloitte Suisse.

L'Italie en tête

Selon elle, la résilience des sociétés suisses repose sur leur approche polyvalente dans le domaine de la haute horlogerie ainsi que sur leur stratégie de répartition homogène des ventes entre les diverses régions géographiques.

Au niveau global, l'Italie est le leader des produits de luxe, en termes de nombre de sociétés avec pas moins de 26 entreprises dans le top 100. Les Etats-Unis arrivent en 2e position avec 15 entreprises, devant la Suisse, la France et le Royaume-Uni avec 10 sociétés chacun.

Les sociétés italiennes, principalement familiales, sont toutefois bien plus modestes à l'aune du chiffre d'affaires. Leur revenu moyen s'est établi à 1,3 milliard de dollars, soit environ le quart du chiffre d'affaires moyen réalisé par les entreprises françaises (5,1 milliards de dollars).

LVMH au sommet

Sans surprise, le géant français LVMH, qui comprend les marques Louis Vuitton, Fendi, Bulgari ou Tag Heuer, trône en tête du classement avec un chiffre d'affaires de 22,4 milliards de dollars dans le segment du luxe. Le groupe de cosmétiques américain Estée Lauder se classe 3e, derrière Richemont.

Les 100 plus grandes entreprises du luxe ont généré un chiffre d'affaires de 212 milliards de dollars au cours de l'exercice 2015, soit une progression de 6,8% par rapport à l'année précédente. Deloitte s'est basé sur les chiffres d'affaires réalisés durant la période allant de juillet 2015 à juin 2016.

ATS

À lire aussi...

LuxeLe chiffre d'affaires de LVMH bondit en ce début d'annéeLe chiffre d'affaires de LVMH bondit en ce début d'année


InnovationTrois nouveaux records mondiaux pour Swatch GroupTrois nouveaux records mondiaux pour Swatch Group

Top