03.05.2017, 00:01  

L’équipe dirigeante reprend les rênes et licencie

chargement
La porte de Guillod Gunther à la rue du Doubs
Par ron - comm

HORLOGERIE - Le boîtier chaux-de-fonnier Guillod Gunther se repositionne et va déménager.

L’entreprise chaux-de-fonnière Guillod Gunther, spécialisée dans la boîte de montres or haut de gamme, a diffusé hier un communiqué pour dire qu’elle est reprise par son équipe dirigeante actuelle. Dans la foulée, elle annonce qu’elle va déménager cet été et va ajuster ses effectifs.

L’entier de l’actionnariat détenu depuis dix ans par le fonds d’investissement LWC Holding a été repris «à l’amiable» – comme le note le service de communication de l’entreprise – par la direction actuelle, soit le directeur général depuis 2014 Philippe Caste, ainsi que par les responsables commercial et marketing (Virginie Tronci), technique (Pierre Berberat), industriel (Frédéric Dupuis) et administratif et financier (Alain Guillaume). La figure historique Jean Guillod, qui n’a plus d’intérêts dans l’entreprise, reste administrateur.

Vingt et un licenciements

Les cinq cadres se disent prêts à s’investir pour relever les défis de l’avenir. Depuis 18 mois, Guillod Gunther met en place une nouvelle stratégie pour se développer. Cela ne l’empêche pas d’être prise au collet par une conjoncture jugée toujours incertaine. Il y a deux ans, elle avait dû prononcer une vingtaine de licenciements. Elle annonce maintenant un nouvel «ajustement des effectifs». Malgré une période de chômage partiel ces derniers mois, elle a annoncé à ses employés une nouvelle vague de licenciements qui devrait toucher 21 personnes. Cette mesure est en phase de consultation avec les partenaires sociaux, précise le service de presse. Guillod Gunther emploie actuellement 87 personnes. L’entreprise «est spécialisée depuis 150 ans dans le développement et la fabrication de boîtiers complexes et sophistiqués en petites et moyennes séries, mis au service de marques horlogères prestigieuses». Discrétion oblige, Guillod Gunther ne souhaite pas préciser lesquelles.

Pour s’adapter, Guillod Gunther entend travailler sur trois axes. Le premier, c’est l’innovation, en particulier avec son projet «SlimeCase» de boîte allégée en matières précieuses. En outre, l’entreprise met en place les procédures qui lui permettront d’être beaucoup plus réactive et développer ses projets très rapidement. Enfin, elle porte un accent appuyé sur son service après-vente. Le communiqué précise encore que «l’entreprise a étendu sa gamme de matériaux pour inclure l’acier, le titane et certains matériaux composites».

A La Chaux-de-Fonds

Ces changements s’inscrivent dans la perspective d’un déménagement. Le renforcement de l’offre, avec des moyens et une infrastructure de pointe, inclut la réimplantation de l’usine – installée rue du Doubs, en dessous du Bois du Petit-Château – «qui s’installera cet été dans de nouveaux locaux modernes et fonctionnels situés à La Chaux-de-Fonds», lit-on. Où? Le service de presse ne souhaite pas le dire pour l’instant. ron - comm


  Vous devez être identifié pour consulter cet article

Top