10.10.2017, 00:01  

Rosneft boucle son entrée dans un gisement égyptien

Abonnés
chargement

 10.10.2017, 00:01   Rosneft boucle son entrée dans un gisement égyptien

Par ats

Le géant semi-public russe des hydrocarbures Rosneft a annoncé hier avoir finalisé le rachat à l’italien Eni de 30% de l’immense gisement de gaz offshore Zohr, en Egypte, pour 1,125 milliard de dollars (1,10 milliard de francs).

Cette...

Le géant semi-public russe des hydrocarbures Rosneft a annoncé hier avoir finalisé le rachat à l’italien Eni de 30% de l’immense gisement de gaz offshore Zohr, en Egypte, pour 1,125 milliard de dollars (1,10 milliard de francs).

Cette opération «va renforcer la position de Rosneft sur les marchés stratégiques que sont l’Europe et le Proche-Orient», a souligné dans un communiqué le groupe russe, sous le coup de sanctions occidentales à cause de la crise ukrainienne.

Réduire les risques

Eni avait annoncé en août 2015 la découverte de ce gisement considéré comme l’une des plus importantes jamais réalisées en Méditerranée, avec une production potentielle de 30 à 35 milliards de m3 par an.

Le groupe italien avait ensuite cherché des partenaires pour réduire les risques et la charge des investissements dans un contexte de chute des prix des hydrocarbures. Le groupe italien avait cédé en novembre 2016, au géant britannique BP, 10% du gisement.

En annonçant son entrée au capital fin 2016, Rosneft avait précisé prévoir d’investir 4,5 milliards de dollars en quatre ans dans ce projet, dont le lancement est prévu fin 2017. Devenu ces dernières années l’un des premiers producteurs de pétrole au monde, le groupe russe cherche à renforcer sa présence dans le gaz. ats


Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !
Top